Un lutin aux pays des elfes: Martin goes to ICELAND [1/3]

L’Islande. Charmante île perdue au beau milieu de l’Atlantique Nord, chevauchant les plaques eurasienne et nord-américaine. Une géothermie qui palpite autant qu’une grand mère après un footing. Cette terre de contraste porte bien son nom, difficilement prononçable parfois, et propose des paysages aussi époustouflants que surnaturels. GO!!

 

Jour 1 : Cercle d’Or (composé de la triade Pingvellir-Geysir-Gulfoss) Geysir : eaux bouillonnante et geyser qui toute les 5-10min crachent un jet gigantesque allant jusqu’à 30m. Superbe vue si tu grimpes jusqu’au sommet de la petite colline.

geysir-13.jpg.jpeg

let-your-spirit-soar.jpg.jpeg

geysir-iceland-2016.jpg.jpeg

icelandic-trevi.jpg.jpeg

Gulfoss : où le vacarme des chutes d’eaux tonitruantes laisse sans voix. 32 mètres de haut pour un débit moyen de 140 m³ / seconde. Baignade interdite.

gulfoss-89.jpg.jpeg

gulfoss-1.jpg.jpeg

gulfoss-6.jpg.jpeg

Pingvellir: point de rupture des plaques eurasienne et nord-américaine: un ancien QG Vikings classé depuis 2004 à l’UNESCO.

pingvellir-jdur.jpg.jpeg

pingvellir-wall.jpg.jpeg

 

En route : direction les hautes terres.

road-iceland34.jpg.jpeg

landscape-iceland-23.jpg.jpeg

Jour 2Landmannalaugar ou quand les montagnes t’en font voir de toutes les couleurs. Si tu désires t’aventurer dans cette contrée magique, casse ta tirelire pour louer un 4×4 : impossible d’y accéder autrement.

road-4.jpg.jpeg

iceland-landscape.jpg.jpeg

landmannalaugar-875.jpg.jpeg 

img_20160825_154021.jpg

img_20160825_153906.jpg

img_20160825_154931.jpg

img_20160825_153406.jpg

On the road again : la route semée d’embuches, AKA des torrents à traverser. Je ne te cache pas qu’on a bien flippé.

img_20160825_225730.jpg

img_20160825_230740.jpg

 

Jour 3: on the randonnée again avec un périple dans le Skaftafell, un écrin forestier dans le parc naturel du Vatnajökul.

skaftafell-2.jpg.jpeg

vatnajokull-glacier.jpg.jpeg

vatnajökul-glacier-4.jpg.jpeg

 

Svartifoss : ou ‘cascade noire’ en islandais. Basalte power dans le parc du Skaftafell.

 svartifoss-1.jpg.jpeg

 

Jökulsarlon:  Émotion garrantie dans la lagune glacière de Jökulsarlon et Fjallsarlon, qui libère des icebergs dans l’océan. Sur fond de sable noir et de glace turquoise: surréaliste. Breathtaking 

 

Son petit frère, FjallSarlon : le silence est d’or. 

 

Iceberg on the Beach : magique pas vrai ?

jökulsarlòn-iceberg-black-sand-beach.jpg.jpeg

 

 Jour 4: à la conquête de Vik, mégapole de 300 âmes, sable noir et falaises verte pomme. Randonnée autour de Skogafoss et sa rivière comportant plus de 22 cascades, plus belles les unes que les autres.

 

Skógafoss: Si tu arrives à monter les 4562 marches au top de la cascade, une rando’ super et 22 cascades t’attendent. On en a vu 5.

skogafoss-rando-3.jpg.jpeg

skógafoss.jpg.jpeg

randonnnée-islande.jpg.jpeg

20160827171419_img_4969.jpg

 

Seljalandsfoss: ou la cascade la plus instagrammée du monde. Tu peux même passer en dessous !!

 

Jour 5 : Excursion sur les îles Vestmann /Vestmannaeyjar:  Sinon ? Qui veut habiter là ⬇⬇⬇⬇

Escalader un volcan: ( check !) où tu peux admirer l’archipel d’en haut. Il s’agit de l’Elden. Si tu creuses, attention ça brûle.

westman-island-eldfell.jpg.jpeg

20160828184911_img_5076_1.jpg

20160828184150_img_5072.jpg

 

 

 

Jour 6: Cap vers péninsule de Snaesfellsness. moitié nord du pays. Volcans, glaciers, villages de pécheurs : c’est trop beau.

Stykkisholmur : village de pêcheurs typique

stykkisholmur.jpg

 

Jour7: L’incroyable Rekjavik, puis mise en beauté et bataille avec une bloggeuse asiatique échouée au Blue Lagoon. #bitchplease

church-reykjavik.jpg.jpeg

on-the-road-iceland.jpg.jpeg

reykjavik-street-art-3.jpg.jpeg

 

Blue Lagoon : histoire de reprendre son vol de retour en mode détendu. Attention il faut réserver à l’avance si tu veux profiter de ce spa à ciel ouvert.

 

Bravo tu as réussi à tout regarder jusqu’au bout!! Tu te doutes bien qu’il y a un milliard de choses à dire sur ce magnifique pays. Food, outfits et paysages: c’est maintenant vers toi que je me tourne pour la future élaboration des prochains articles.Que veux-tu savoir et voir? Comment trouves-tu ces photos ? Envie d’aller en Islande ? A très vite avec un Street Art article made in Reykjavik. ^^

 

Publicités

13 thoughts on “Un lutin aux pays des elfes: Martin goes to ICELAND [1/3]

  1. Immensité et époustouflant, ce pays qu’est l’ISLANDE !
    Tu as dû en avoir plein les yeux lorsque tu as pris ses magnifiques photos 😉
    J’attends avec impatience la partie II, à savoir comment vivent les islandais face à cette condition climatique et leur mode de vie ?
    à bientôt, Val

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s